Votre espace client Aller dans mon espace client

Imoca APIVIA, le nécessaire briefing sécurité

Imoca APIVIA, le nécessaire briefing sécurité

TRANSAT JACQUES VABRE NORMANDIE LE HAVRE

Imoca APIVIA, le nécessaire briefing sécurité

Ce mercredi, à 15h30, le duo d’APIVIA et de toute la flotte sont attendus au briefing sécurité de la Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre. Un rendez-vous obligé qui permet à tous d’apprendre, ou se remémorer, les protocoles de secours en cas de souci majeur.

Évidemment, la sécurité en mer est un pan majeur de la course au large. Si une partie du travail de préparation des réponses aux problèmes qui peuvent se poser appartient aux marins et à leur équipe : matériel de secours, formation médicale – le must : apprendre à faire des points de suture sur un pied de cochon – trousse médicale, attelles, combinaisons et radeau de survie… ; l’autre échoit à l’organisation de course.

Sur la zone de départ, qui représente une première mise en danger, la Société Nationale des Secours en mer et les équipes mises en place par l’organisation de la Transat vont gérer les flux et reflux de la flotte de course – 59 bateaux dont 29 IMOCA – et les flottes accompagnatrices. Ce sont les étapes d’après qui font l’objet du briefing du jour.

D’abord, le docteur Jean-Yves Chauve, qui ne compte plus les courses auxquelles il a participé, expliquera le dispositif d’accompagnement pour les urgences médicales en mer 24/24.

Ensuite, viendra le tour du Centre régional opérationnel de secours et de sauvetage de Griz-Nez. Depuis Audigen, près de Boulogne-sur-Mer, ce centre réceptionne les appels de détresse de tous les bateaux alentours, et coordonne les opérations d’assistance.

Enfin, la force maritime de l’aéronautique navale prendra la parole pour expliquer les missions et le champ de rayonnement de la flottille 24F, dotée de Falcon 50 équipés pour la surveillance maritime. Sur la course au large, les anges-gardiens portent l’uniforme.