Votre espace client Aller dans mon espace client

Se battre pour le futur !

Se battre pour le futur !

transat jacques vabre normandie le havre

Se battre pour le futur !

En ce dimanche matin, après quasiment une semaine de course, APIVIA pointe en troisième position de la Transat Jacques Vabre. Manifestement, le début du week-end n’a pas été simple pour Charlie Dalin et Yann Eliès mais le duo a retrouvé de la vitesse dans la nuit.

A 400 milles du Cap-Vert, prochaine marque de passage significative, Charlie Dalin et Yann Eliès comptent 75 milles de déficit sur le leader, Charal, et 25 sur Banque Populaire, revenu du Diable Vauvert à la faveur d’un samedi complexe pour le duo d’APIVIA. Samedi matin, une fois passées les îles Canaries, le duo a semblé marquer le pas en termes de performances. Il lui a fallu manœuvrer à plusieurs reprises pour aller chercher un peu plus de vent et échapper au piège des dévents des Canaries, tandis que Charal continuait à capitaliser sur son avance, d’une part, et que Banque-Populaire optimisait sa trajectoire pour grignoter du terrain et gommait son décalage longitudinal d’autre part. Charlie et Yann ont vu Clarisse Crémer et Armel Le Cléac’h apparaître dans leur rétroviseur puis se glisser devant en profitant d’alizés un peu plus forts dans l’est de la flotte. Ce dimanche matin, dans le même vent que ses rivaux, APIVIA était le plus rapide de la flotte, avançant à plus de 21 nœuds dans des angles similaires aux autres.

Calés derrière Charal, premier foiler de la génération 2020 mis à l’eau, il y a un an et demi, et Banque-Populaire, l’ex SMA vainqueur de la Route du Rhum et ex-Macif, vainqueur du Vendée Globe 2012-2013, APIVIA poursuit ses gammes aux avant-postes. On a coutume de dire que la vie est dure ? Charlie Dalin et Yann Eliès se battent pour le futur. C’est leur aventure.