Votre espace client Aller dans mon espace client

Mi-course :
La fusée APIVIA est lancée !

Mi-course : La fusée APIVIA est lancée !
IMOCA APIVIA

La fusée APIVIA est lancée !

Partie ce dimanche 8 mai, la flotte de 24 bateaux de la Guyader Bermudes 1000 Race s’est d’abord élancée en direction du mythique rocher du Fastnet. Charlie Dalin, qui reprenait ses habitudes en solo, a rapidement retrouvé ses marques à bord d’APIVIA puisqu’il s’est emparé de la tête de course dès les premiers milles après le départ, et ne l’a pas lâchée depuis ! Il était ainsi le premier hier à franchir le waypoint irlandais avec une avance de 45 minutes sur Jérémie Beyou (Charal).

A la mi-parcours ce mardi, Charlie ouvre toujours la voie et devrait faire face la nuit prochaine à des vents forcissants dûs aux basses pressions. Après le passage du prochain Waypoint Gallimard, la route sera alors directe jusqu’à l’arrivée prévue jeudi. Il ne faut rien lâcher…

Charlie Dalin :
“La course se passe plutôt bien. Nous avons eu une première nuit technique avec des grosses bascules de vent. Ce n’était pas si évident de les gérer. Puis nous avons eu une transition avec un vent soutenu de sud-ouest qui a commencé à forcir en approche du Fastnet.
Je suis content de mon départ. Je savais qu’il était important d’avoir de l’air frais pour s’échapper dans le groupe des leaders. Il était vraiment important d’être devant pour arriver sur le Waypoint du Trophée. Une fois qu’on a attrapé le nouveau vent, ça partait vraiment par devant et nous avons commencé à creuser l’écart.
La fin du tronçon vers le Fastnet était assez brutale. J’ai frôlé les 30 nœuds de vent …. Ce n’était pas très confortable mais j’ai continué à attaquer car je sais que c’est le seul moyen de rester devant. J’ai essayé de garder le plus de surface de voile le plus longtemps possible… en mettant un peu le confort de côté c’est vrai…
Concernant la bagarre avec Thomas et Jérémie, c’est un peu comme dans Usual Suspects. Nous régatons au contact depuis la Vendée Arctique 2020 ! Pareil sur la Transat Jacques Vabre 2021 et rebelote cette année. Nous avons tous les trois des bateaux compétitifs que nous connaissons sur le bout des doigts. Cela fait désormais 4 ans – même 5 pour Charal – que nous naviguons dessus. Cette bataille à trois est donc assez logique lorsqu’on allie la performance de nos bateaux à nos expériences.

Pour surveiller le rétroviseur de Charlie, la cartographie c’est par ici : https://www.apivia.fr/voile/

Retrouvez la dernière vidéo du bord de Charlie : 👇🏽

Charlie Dalin à bord de l’Imoca APIVIA lors de la course Guyader Bermudes 1000 Race.