Votre espace client Aller dans mon espace client

Mutuelle maladie chronique : Quelles sont les offres ?

Mutuelle maladie chronique : une nécessité pour les personnes atteintes d’une ALD

Les personnes atteintes d’une maladie chronique, aussi appelée Affection longue durée (ALD), doivent avoir recours durant une longue partie de leur vie, voire durant toute leur vie, à des soins et actes médicaux réguliers : prise de médicaments, traitement lourd, hospitalisation, etc. En conséquence, elles ont d’importantes dépenses de santé. Elles ont donc tout intérêt à souscrire une bonne mutuelle maladie chronique pour limiter leurs frais de santé.

Qu’est-ce qu’une maladie chronique ou ALD ?

Une Affection longue durée est une maladie dont la gravité est importante et/ou qui implique un traitement long, le plus souvent coûteux. Selon la gravité de la maladie chronique, la durée estimée de son évolution et le coût que va représenter son traitement, les ALD se divisent en deux catégories.

L’Affection longue durée exonérante

L’Affection longue durée peut d’abord être catégorisée comme exonérante. C’est notamment le cas si le patient est atteint d’une maladie chronique grave qui risque d’évoluer pendant plus de six mois et qui implique un traitement très coûteux.

Dans ce cas de figure, les frais de santé liés à la maladie chronique sont exonérés du ticket modérateur. Les dépenses de santé des patients atteints d’une ALD exonérante peuvent donc être remboursés à 100 % par l’Assurance maladie, sur la base du tarif de la Sécurité sociale.

Bon à savoir : dans le cas d’une ALD exonérante, seul le ticket modérateur est exonéré. Les autres frais de santé comme les dépassements d’honoraires, la participation forfaitaire d’un euro ou encore le forfait journalier hospitalier, restent à la charge du patient.

Pour prétendre à ce remboursement à 100 % sur la Base de remboursement de la Sécurité sociale (BRSS), le patient doit être atteint :

  • D’une ALD 30, c’est-à-dire d’une maladie chronique impliquant un traitement long et coûteux, inscrite sur une liste de 30 affections établie par décret. Parmi les ALD 30, on retrouve l’accident vasculaire cérébral invalidant, le diabète de type 1 et le diabète de type 2, la maladie d’Alzheimer et autres démences, la mucoviscidose, la paraplégie…
  • D’une ALD 31, c’est-à-dire d’une forme évolutive et/ou invalidante d’une maladie non-référencée dans la liste des ALD 30 et qui implique des traitements longs et onéreux.
  • D’une ALD 32, c’est-à-dire d’une ou plusieurs affections provoquant un état d’invalidité chez le patient et qui nécessite un traitement continu d’au moins six mois.

L’Affection longue durée non-exonérante

L’Affection longue durée peut aussi être catégorisée comme non-exonérante. Il s’agit d’une pathologie impliquant un traitement d’au moins six mois, mais à la différence de l’ALD exonérante, les soins sont peu onéreux. Les ALD non-exonérantes ne sont donc pas exonérées du ticket modérateur. Elles sont remboursées par l’Assurance maladie au taux habituel de la Sécurité sociale.

À noter que les patients atteints d’une ALD non-exonérante peuvent bénéficier d’un arrêt de travail de plus de six mois et d’une prise en charge en ce qui concerne les transports médicaux liés au traitement de leur ALD.

Une bonne mutuelle pour limiter les dépenses de santé liées à une ALD

On comprend donc aisément que les remboursements prévus par la Sécurité sociale ne suffisent pas à couvrir toutes les dépenses de santé liées à une ALD. Lorsqu’un patient est atteint d’une ALD exonérante, de nombreuses dépenses de santé restent à sa charge (dépassements d’honoraires, participation forfaitaire, forfait journalier hospitalier, etc.), et ce, malgré une meilleure prise en charge de la Sécurité sociale. En outre, lorsque le patient est atteint d’une ALD non-exonérante, s’ajoute à ces dépenses le ticket modérateur à la charge du patient.

Une mutuelle complémentaire maladie chronique représente donc l’unique solution pour limiter les nombreuses dépenses de santé liées à une ALD. C’est pourquoi Apivia conçoit des offres de mutuelle parfaitement adaptées aux personnes atteintes d’une ALD. Ces offres intègrent des services et remboursements essentiels aux individus souffrant d’une ALD à l’image :

  • Du remboursement intégral du ticket modérateur
  • D’une prise en charge totale ou partielle des dépassements d’honoraires
  • Du remboursement du forfait journalier hospitalier
  • D’une participation au remboursement d’une chambre particulière à l’hôpital (jusqu’à 110 euros par jour)
  • D’une prise en charge des frais d’accompagnement
  • De remboursements pour des consultations de médecine douce (acupuncture, ostéopathie, naturopathie…) pour compléter les traitements médicaux et gagner en confort
  • D’une participation au remboursement pour une cure thermale