Votre espace client Aller dans mon espace client
APIVIA lancé pour le sprint final !

APIVIA lancé pour le sprint final !

VENDée-arctique-les sables-d’olonne

APIVIA lancé pour le sprint final

Le sprint final est bien lancé entre les skippers de tête de cette V.A.L.S. (Vendée – Arctique – Les Sables-d’Olonne) à mille temps où rien n’est aisé…

Cette fin de course résume parfaitement l’ensemble du tracé : une météo compliquée, des changements de voiles incessants, des leaders acculés par le retour des concurrents revenant de derrière. Bref, comme l’avait prédit Charlie Dalin, les organismes vont être poussés loin dans leur retranchement. « Je vais finir exténué », évoquait-il comme un signe que le duel tant attendu arriverait.

A 260 milles marins de la ligne d’arrivée des Sables d’Olonne, le binôme qu’il forme avec son APIVIA lutte pour la première place face à Jérémie Beyou. A 8h ce matin, l’écart était de 3,9 milles face au leader CHARAL, mais Charlie possède l’avantage d’être placé plus près de l’orthodromie (route la plus courte vers l’arrivée), au sud de son adversaire. Une option qui pourrait s’avérer payante dans cette dernière ligne droite qui ressemble à s’y méprendre à une arrivée d’étape de la Solitaire du Figaro tant les écarts entre les bateaux sont minimes.

Ne rien lâcher, aller puiser dans ses réserves et tout donner. Tous affichent cette maxime mais un seul sera auréolé de la récompense suprême. « Nous devons être dans l’action à chaque instant, afin de conserver la vitesse optimale », prophétisait Charlie dans le recueil d’écrits des skippers du prochain Vendée Globe à paraître aux Editions Gallimard « Prélude littéraire au Vendée Globe. Regards d’écrivains et de marins » à l’initiative d’Erik Orsenna. La fin du suspense est prévue pour ce soir aux alentours de minuit…