Votre espace client Aller dans mon espace client

Imoca APIVIA

Contrôle de sécurité validé pour l’Imoca APIVIA

A quelques jours du départ de la Vendée-Arctique-Les Sables et alors que la préparation bat son plein, l’Imoca APIVIA a passé ce mardi avec succès le contrôle de sécurité obligatoire pour tous les participants. Alors que les bateaux gagnent en performance, certaines règles de sécurité doivent être respectées à bord pour protéger les skippers. Une procédure suivie avec attention par Isa Magois, Responsable logistique de l’Imoca APIVIA.

Le contrôle sécurité est un rituel avant chaque course et une étape obligatoire pour tous les bateaux qui s’élanceront ce samedi à 15h30 sur la Vendée-Arctique-Les Sables. Hier matin, c’est Isa Magois, Responsable logistique de l’équipe qui était aux commandes des opérations. « Le contrôle sécurité permet de s’assurer que le bateau réponde aux différentes normes de sécurité de la classe IMOCA, des règles de navigations internationales et de la Fédération Française de Voile. Cela va de la fusée de détresse, jusqu’à la combinaison de survie en passant par les balises embarquées à bord. » Le rôle d’Isa ? Veiller au bon déroulement de cette procédure stricte mais indispensable pour la sécurité en mer de Charlie.

Afin de respecter l’équité sportive entre tous les skippers, c’est également lors du contrôle de sécurité que les mouillages (ancre + chaîne du bateau) et les radeaux de survie sont plombés. « Le plombage permet d’être sûr que ces éléments ne seront pas matossés pendant la course. » Dès règles qui ne vont bien évidemment pas à l’encontre de la sécurité de Charlie Dalin, comme le souligne Isa. « Si tu as besoin du radeau de survie tu coupes le plombage et tu le jettes à l’eau sans soucis. » L’intérêt de plomber le matossage réside dans le fait de ne pas transporter les éléments d’un côté ou de l’autre du bateau pour ne pas améliorer les performances en termes de vitesse et de poids.

Matériel vérifié et contrôle de sécurité effectuée, il reste désormais six jours avant le départ de la Vendée-Arctique-Les Sables, première course en solitaire pour Charlie Dalin à bord de l’Imoca APIVIA.