Votre espace client Aller dans mon espace client

Suivez la Route du Rhum
Destination Guadeloupe !

[Fil info]

Suivez la Route du Rhum Destination Guadeloupe !
Mardi 8 Novembre 2022

Suivez le départ de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe !

Cette fois-ci c’est la bonne !
Après un report dû aux conditions météo trop violentes le grand départ tant attendu aura finalement lieu mercredi, à 14h15 ! Les 138 marins solitaires s’élanceront devant la pointe du Grouin pour une chevauchée de 3 542 milles (soit 6 560 km) jusqu’à Pointe-à-Pitre en Région Guadeloupe.

Suivre la course au plus près :

Mardi 8 novembre – Le point météo…

J-1 Le record en Imoca pourrait tomber ! 

Le départ de la Route du Rhum sera donné demain à 14h15 et cette nouvelle date de départ semble bien plus propice à une course rapide ! Après un début de parcours délicat, tout indique que les différentes classes profiteront de conditions permettant de faire défiler les milles, sur une trajectoire proche de l’orthodromie (route directe). La victoire est bien entendu l’objectif premier, mais battre le record de l’épreuve offrirait une belle cerise sur le gâteau…  

En IMOCA, le record est détenu par François Gabart depuis l’édition 2014 : 12 jours 4 heures 38 minutes et 55 secondes. Il naviguait sur un bateau mis à l’eau en 2011 et non équipé de foils. Cet IMOCA est d’ailleurs au départ cette année, entre les mains de Benjamin Ferré – Monnoyeur – Duo For a Job (coucou Pépin !). 

Ce qu’en dit Charlie ce matin : “On y passe 4 à 5h par jour ces jours-ci et c’est un peu complexe car les fichiers météo ne sont pas tous d’accord entre eux donc on espère qu’ils s’aligneront d’ici demain. Il faut trouver la route qui soit la plus rapide et réalisable. Mais ça reste de la météo, ce n’est pas une science exacte, ce sont des prévisions et non des prédictions. Placer les curseurs au bon endroit pour naviguer au meilleur potentiel du bateau. Une fois le départ lancé on sait que la météo va continuer d’évoluer, aujourd’hui on essaye d’identifier à quel moment je vais pouvoir avoir du répit dans les premiers jours pour de nouveau passer du temps sur la météo et les points de vigilances à surveiller.” 

Faire tomber le record, c’est possible selon Pierre Le Roy : “La question qui reste ouverte en ce moment : comment aborder les fronts de l’Atlantique, leur vents forts et la mer restante pour attraper les alizées le plus vite possible… ensuite c’est tout schuss vers la Guadeloupe. C’est aussi simple que ça, bonne chance à tout le monde ! Il y a de très fortes chances que le record en Imoca tombe. On a bon espoir de terminer la course en moins de 12 jours.”

Mardi 8 novembre – Veille de départ et sortie de l’écluse

J-1 avant le départ de la course ! Ce jour marquera la sortie de l’Imoca APIVIA du bassin de Saint-Malo.
Le bateau quittera le ponton du Bassin Vauban à 17h30 pour rentrer dans le SAS à 18h ! Le village étant fermé au public nous vous proposons de venir vivre ce moment depuis les gradins installés le long du SAS, mais aussi en ligne grâce au live diffusé sur la page Facebook @Apivia Voile – Charlie Dalin. Toutes les images du départ seront évidemment relayées sur les comptes Twitter et Instagram @ApiviaVoile.

Mercredi 9 novembre – Bon départ !

C’est à 14h15 ce mercredi que le coup d’envoi de la Route du Rhum a finalement été donné après un report de 3 jours suite aux conditions météo trop musclées. Bon départ pour notre fusée Apivia avec un début de course très prometteur puisque Charlie a passée la première marque de parcours en tête.

La Route du Rhum 2022 est lancée… Charlie Dalin aussi !

💬⛵️ Et voici les premiers mots du bord de Charlie : “Premier coucher de soleil de cette Route du Rhum, la question est : combien est-ce qu’il y en aura ? Mais pour le moment on essaie de sortir de la molle, ce sera déjà pas mal mais en tout cas le départ s’est bien passé et tout va bien à bord !”

😴 Après cette journée riche en émotions, on file se reposer mais avant on jette encore un oeil à la carto par ici : https://www.apivia.fr/voile/

Jeudi 10 novembre – Charlie déploie ses ailes !
Après le départ hier, Charlie a rapidement pris la tête de la course. La première nuit fut délicate, il a fallu zigzaguer entre zones sans vent et rochers bretons mais notre skipper s’en est parfaitement sorti et file désormais cap au Sud Ouest dans le Golf de Gascogne.

Vendredi 11 novembre – clairement pas un jour férié pour Charlie !
Au large du Cap Finisterre, après 36 heures de course sur cette Route du Rhum 2022, tout va bien à bord. Comme nous le décrivait Charlie “Je navigue à une vingtaine de noeuds, ça va vite et ça tape un peu et ça va être comme ça jusqu’à demain ! Je m’attends à devoir négocier une dorsale de vent faible, épineuse à négocier donc.”

Samedi 12 novembre – pas simple cette dorsale sans vent !
Cette journée s’annonçait compliquée et elle tient sa promesse…
Charlie est toujours en tête ce matin, mais la dorsale sans vent est coriace et ses poursuivants regagnent du terrain ! Il faut réussir à s’en extirper au plus vite…
Notre skipper nous confiait ce matin : « Elle n’est pas simple, cette transat. Il faut faire les bons choix et ce n’est pas évident. Je suis content de ma vitesse et de ma trajectoire. Maintenant, tout l’enjeu de réussir à passer au plus vite dans l’alizé. »

4ème jour de course : Charlie toujours en tête de la flotte des Imoca !
Comme prévu, l’écart entre notre skipper et ses poursuivants a fait l’élastique : il s’est resserré lorsque Charlie est entré dans la dorsale sans vent, et s’est retendu lorsque la fusée Apivia a repris de la vitesse en sortant rapidement de cette zone délicate. On appelle aussi ça l’effet accordéon !
Mais pas le temps de se reposer ! Maintenant, Charlie doit faire face à des conditions toutes aussi délicates : un vent fort dont le changement de direction brutal a entraîné une mer formée qui complique sa progression vers le sud.
Une chose est sure, c’est que ça doit secouer ce soir à bord d’Apivia !
(Et on envoie toutes nos pensées et notre courage aux copains de chez Bureau Vallée)

Dimanche 13 novembre : deux salles, deux ambiances à bord d’Apivia : ☀️ vs ⛈
Toujours en tête de la Route du Rhum, Charlie s’amuse des conditions météorologiques changeantes. 🤯
Pas facile d’évoluer dans ces conditions, mais Charlie ne lâche rien et compte bien garder un maximum de vitesse pour assurer ses arrières… 👀
Par ici les accro de la carto : https://www.apivia.fr/voile/

Lundi 14 novembre – Charlie quitte l’archipel des Açores sous bonne escorte 🐬

Toujours en tête ce matin, notre skipper Apivia ne lâche rien et compose avec un alizé qui peine à se mettre en place alors que la meute d’IMOCA est lancée à sa poursuite… 🐺
Vivement les grandes glissades en direction de la Guadeloupe ! 🤩

🗺 La carto, c’est par ici : https://www.apivia.fr/voile/

💬 Charlie Dalin (Apivia) : « Pas simple de toucher les alizés ! »

« On est au près rapide, en tribord amure. L’objectif des 24 prochaines heures est de réussir à trouver un trou de souris pour enfin glisser sous l’anticyclone et récupérer les alizés. Il va falloir bien gérer la trajectoire et les rotations de vent pour bien gérer ce passage, sans trop ralentir. On va finir par y arriver mais ce n’est pas simple de toucher ces vents portants. Depuis le coup de canon, le rythme est soutenu, on navigue en permanence à des allures proches du vent. Tout va bien, je suis en forme, j’arrive à me reposer. J’ai enfin enlevé mes bottes, c’est agréable. J’ai 22 degrés dans le bateau, c’est en train de basculer vers du temps agréable. Une fois dans les alizés, il restera 1 500 milles à parcourir, ce n’est pas rien ! Tout roule à bord, le bateau est en parfait état, je n’ai jamais eu à ralentir pour gérer un problème technique. C’est agréable de naviguer sur un bateau que je connais si bien, je suis complètement serein, je peux me concentrer sur ma stratégie. »

Mardi 15 novembre – les alizés… enfin presque !
À bord, la vie a changé. C’en est probablement terminé de « la partie cabossée du parcours, en tout cas face à la mer. On se fera peut-être encore secouer, mais nous serons dans le sens des vagues, ce sera plus cool ». Le soulagement est perceptible : lundi matin, dans la descente vers les Açores, Charlie a été éjecté du pouf qui lui sert de lit. Il raconte : « Le bateau tapait par-dessous et, malgré l’épaisseur du pouf, c’était difficilement tenable. Ça m’a réveillé et, malgré ça, quand le bateau s’est dérobé, j’ai volé, façon « expérience gravité Zéro G ». Je n’ai même pas eu le temps de profiter de l’apesanteur que je retombais lourdement… sur le pouf heureusement, qui a sauvé mon intégrité physique ».

Les alizés se présenteront très bientôt, portant dans leur souffle des conditions de navigation plus confortables, pour autant qu’on puisse accoler confort et IMOCA dans la même phrase. Il fait déjà 24 degrés dans le bateau (« c’est le printemps : il ne fait plus froid, il fera bientôt trop chaud ») et le skipper d’APIVIA navigue en short et tee-shirt. « J’ai hâte d’entrer dans le régime des alizés. Dès que j’y serai, j’entamerai la descente vers la Guadeloupe en escaliers, avec du vent par l’arrière du bateau. Ce sera une nouveauté dans cette course… ce sera même un grand moment ! »

Alors restez connectés et n’oubliez pas de nous suivre sur les réseaux sociaux pour ne rien louper de cette course exceptionnelle !!! 😎

Jeudi 17 novembre : la deuxième partie de la course commence !

9ème jour de navigation : Charlie touche enfin les alizés, la deuxième partie de la course peut donc enfin commencer !

Si depuis le départ notre skipper occupe la tête de la flotte des Imoca , la dorsale a permis à ses concurrents de se rapprocher ! Et son poursuivant le plus proche n’est plus qu’à 21 mille nautiques derrière lui ( soit 38km, coucou Thomas Ruyant).

Mais Charlie ne lâche rien ! Les zones de grains se multiplient sur son passage et l’enjeu est donc de les contourner pour perdre le moins de vitesse possible et conserver la tête de la course.

La nuit ne va pas être de tout repos.. Alors plus que jamais : GO CHARLIE

Vendredi 18 novembre : Historiquement, des victoires se sont faites ou défaites autour de l’île” déclarait Charlie au départ !

Le duel tant attendu est là ! Charlie Dalin vs Thomas Ruyant, au coude à coude après 10 jours de navigation.
Les deux skippers se livrent une bataille digne de La Solitaire du Figaro au beau milieu de l’Atlantique et ne sont qu’à 1,1 milles d’écart… Cette navigation à vue met leur nerfs à rude épreuve. Rien n’est encore fait, il reste encore plus de 1000 milles nautiques à parcourir. Charlie a, plus que jamais, besoin de votre soutient ! Ils sont attendus dans la nuit de dimanche à lundi en Guadeloupe.

Quoi qu’il en soit, vous pouvez compter sur nous pour vous faire suivre ça au plus près.
Le suspens est à son comble…

🗺 La carto : https://bit.ly/3UFQa65
👉🏼 Plus d’infos par ici : https://www.routedurhum.com/fr/actualite/681

Samedi 19 novembre : 10ème jour en mer !

La bataille continue de faire rage pour la première place de la flotte des Imoca !
Charlie et Thomas sont au coude à coude, mais rien n’est encore joué, car la fin de la course est semée d’embûches !
L’enjeu pour notre skipper va être de maîtriser la fatigue, d’adopter la meilleure stratégie pour ne faire qu’un avec le vent, et d’éviter les DCP (dispositifs de concentrations de poissons ) qui parsèment toutes les Antilles !

Charlie ne va pas ménager ses fforts alors à vos cartos ! Prêt, feu, GO CHARLIE

Dimanche 20 novembre : la fin de la course n’a jamais été si proche !

Des nouvelles de Charlie avant la dernière ligne droite vers la Guadeloupe :

Lundi 21 novembre : l’arrivée !

C’est fait !
Charlie Dalin a franchi la ligne d’arrivée de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe en deuxième position derrière Thomas Ruyant après 11 jours 19 heures 38 minutes et 11 secondes (record pulvérisé).

Après avoir mené la flotte Imoca pendant plus d’une semaine, notre skipper APIVIA s’octroie finalement la médaille d’argent. Merci de nous avoir fait rêver et vibrer pendant 11 jours. Une superbe dernière course avec ton fidèle Apivia depuis 4 ans… Quelle fierté !

Félicitations à Thomas pour ce superbe duel final.


Après 11 jours d’une course haletante, c’est l’heure du recap’ ! 🤩

Charlie l’attendait avec impatience, sa première Route Du Rhum – Destination Guadeloupe !
Du premier au dernier jour, il a navigué avec brio en restant en tête de flotte 8 jours consécutifs ! Près, dorsale de l’anticyclone des Açores, grains, portant, cette course n’a pas été de tout repos 😮‍💨

Charlie Dalin 💬: « La Route du Rhum est une course intense, un sprint. Je n’ai eu le temps de rien faire à part m’occuper du bateau. Je suis extrêmement fatigué. Il faut être à fond et très toilé tout le temps. La vigilance est permanente. Ce rythme est dur à tenir pendant 11 jours. Je suis peut-être parti sur un rythme un peu trop élevé. Il y a eu une belle bagarre, et pas seulement avec Thomas. C’est super de voir que tous les bateaux neufs sont encore en course. »

C’est avec beaucoup d’émotions que l’arrivée en Guadeloupe marque la dernière course du bateau, et la fin d’un cycle de 4 ans, où Charlie n’aura pas fait pire résultat que 2ème.. De quoi le déclarer Champion Imoca 2022 ! 🎉👏🏻 Alors Bravo Charlie ! Bravo pour ta performance, ton endurance et ta bienveillance, bravo pour tout le travail accompli ces quatres dernières années.
De belles aventures sont maintenant à venir, avec le prochain Vendée Globe en ligne de mire ! 😏💫

Lors de son arrivée au ponton ce matin, Charlie s’est montré positif, heureux et fier de son équipe 🤗 mais aussi de lui-même malgré la fatigue impossible à cacher :🗣️ « Je me suis dit que j’aimais toujours autant ce genre de navigation, surtout quand je suis arrivé dans les alizés. C’était génial – à un moment donné, je me suis dit que c’était un rêve d’avoir un métier comme celui-ci qui me permettait de naviguer sur un bateau comme celui-ci en short et en T-shirt dans les alizés ».

Et nous tenions à vous adresser un merci tout particulier. Oui oui à vous 🫵🏼, derrière votre écran, qui pendant toute la durée de la course n’avez cessé de nous envoyer des milliers de messages d’encouragements destinés à Charlie 💞. Nul doute qu’ils nous ont porté pendant ces 11 jours. Cette vidéo elle est pour vous, pour que vous aussi vous puissiez vivre les émotions magiques de ce matin. Alors au nom de toute l’équipe Apivia Voile, MERCI ! 😍

Bonne dégustation et à très bientôt !

🎥 : MxHpics – Maxime Horlaville / disobey. / Apivia