Votre espace client Aller dans mon espace client

Le programme de courses

Le programme de courses
Course au large apivia

Un programme ambitieux sur 4 ans

L’Imoca APIVIA a été mis à l’eau le 5 août 2019. Place désormais à la compétition sportive pour Charlie Dalin. Découvrez les temps-forts des 4 années du programme.

2019
27 octobre 2019 – Départ de la Transat Jacques Vabre

Créée en 1993, la Transat Jacques Vabre est une course transatlantique qui se déroule tous les deux ans. Cette compétition est aujourd’hui la plus longue des transatlantiques océaniques courue en double. Depuis plus de 20 ans, la Transat Jacques Vabre retrace la route des grands voiliers marchands du XVIIe siècle, en s’élançant du Havre, 1er port caféier de France, à destination d’un pays producteur de café. Pour cette 14e édition, le départ est programmé le 27 octobre en direction de Salvador de Bahia au Brésil.
Pour sa première course à bord de son Imoca APIVIA, Charlie Dalin a fait équipe avec l’expérimenté Yann Eliès. Le duo de choc a terminé vainqueur !

2020

En raison de la crise sanitaire, le calendrier de courses initialement prévu a dû être modifié. L’Imoca APIVIA et son skipper Charlie Dalin, devaient prendre le départ de The Transat le 10 mai puis de la New-York Vendée le 16 juin. Deux courses annulées qui ont été remplacées par la Vendée-Arctique- les Sables.

The Transat CIC – Annulée

Créée en 1960, The Transat est la plus ancienne des courses transatlantiques en solitaire. La compétition se déroule tous les quatre ans et est ouverte aux monocoques ainsi qu’aux multicoques.

Transat New-York – Vendée – Annulée

Créée en 2016, la Transat New-York – Vendée est une transatlantique en solitaire. Cette compétition fait office de répétition générale avant le départ du Vendée Globe.

4 juillet 2020 – départ de la Vendée-Arctique-les Sables-d’Olonne

Depuis les Sables d’Olonne : Cap au nord-ouest jusqu’au cercle polaire Arctique en passant au large de l’Irlande puis de l’Islande. Puis un retour aux Sables après une boucle par les Açores qui vient conclure un périple de 3 600 milles (6 600 km) que les meilleurs devraient boucler en dix à douze jours si les conditions sont favorables. Le challenge de l’épreuve : la présence de glace à l’ouest de l’Islande et de bancs de banquise dérivants.
Cette épreuve inédite est une course nautique de choix avant l’épreuve mythique et tant attendue du Vendée Globe. Pour sa première course en solitaire à bord d’APIVIA sur un rythme de Solitaire du Figaro, Charlie prend la deuxième place à moins d’une heure du vainqueur.

Du 9 au 13 septembre 2020 – Défi Azimut

Né de la rencontre entre la classe IMOCA qui rassemble les skippers du Vendée Globe et la société lorientaise Azimut, le Défi Azimut, rendez-vous atypique de la course au large, a pour vocation de conjuguer performance, innovation et stratégie. Cet événement conjugue runs (bord de vitesse pure en mode chrono), parcours en double de 48h et tour de l’île de Groix en équipage. Une multitude d’épreuves qui fait place au spectacle ! Charlie aura mené les 48 heures du Défi Azimut de bout en bout mais une zone sans vent aura coûté cher au skipper d’APIVIA, qui prend finalement le 8e place.

8 Novembre 2020 – Départ du Vendée Globe

Créée le 26 novembre 1989, le Vendée Globe est la seule course à la voile autour du monde, en solitaire, sans escale et sans assistance. La course est programmée le 8 novembre 2020 avec un départ et une arrivée aux Sables-d’Olonne.
Surnommé « L’Everest des Mers », le Vendée Globe est considéré comme l’une des courses à la voile les plus difficiles à réaliser. Depuis sa création, 167 concurrents ont pris le départ et seulement 89 ont réussi à couper la ligne d’arrivée.
Pour son premier Vendée Globe, Charlie franchit la ligne d’arrivée en premier et boucle ce tour du monde en solitaire, sans assistance et sans escale en 80 jours, 06 heures, 15 minutes et 47 secondes. Suite aux bonifications de Yannick Bestaven pour le sauvetage de Kévin Escoffier, Charlie prend finalement la deuxième place de l’Everest des Mers.

2021
Du 8 au 15 août – Rolex Fastnet Race

Créée en 1925, la Rolex Fastnet Race est une course à la voile organisée tous les deux ans. Le nom de la course est nommé d’après le Fastnet Rock, ce rocher abritant un phare au sud de l’Irlande. Le parcours de cette course mythique va changer pour l’année 2021. Le départ est toujours à Cowes sur l’île de Wight en Angleterre avec pour but de contourner le Fastnet Rock mais l’arrivée est maintenant en France à Cherbourg. Ce sera la première participation d’APIVIA à ce monument de la voile anglo-saxonne.

Du 15 au 19 septembre – Défi Azimut

Le Défi Azimut, rendez-vous atypique de la course au large, a pour vocation de conjuguer performance, innovation et stratégie. Cet événement conjugue runs (bord de vitesse pure en mode chrono), parcours en double de 48h et tour de l’île de Groix en équipage. Une multitude d’épreuves qui fait place au spectacle !

7 novembre – Départ de la Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre

À cette occasion, Charlie Dalin aura à cœur de défendre sa victoire lors de l’édition 2019, à bord de l’Imoca APIVIA !

2022
2022 – Départ de La Route du Rhum

Créée en 1978, la Route du Rhum est une course transatlantique entre Saint-Malo et la Guadeloupe en solitaire, sans escale. Historiquement la course a été créée afin de développer la filière du Rhum en Guadeloupe. La compétition est organisée tous les quatre ans depuis 1978 avec un parcours inchangé. L’épreuve est ouverte à différentes classes de bateaux dont les IMOCA.

« Je suis heureux d’avoir réussi ce Vendée Globe. C’est une belle histoire de confiance. Apivia a cru en moi alors que je n’avais fait que du Figaro. Ils sont partis sur un projet ambitieux sur un programme de quatre ans et je suis fier de leur montrer qu’ils ont eu raison d’avoir confiance en moi. Je me sentais être fait pour cette course, je me sentais à l’aise dans la gestion des problèmes, je pense ne pas trop avoir mal géré ma météo et je suis assez satisfait de ma trajectoire. Je suis heureux de la copie que je rends. Le gros objectif désormais, c’est la Transat Jacques Vabre sur laquelle je remets mon titre en jeu. Cette transat en double qui part du Havre, où j’ai grandi, a forcément pour moi une saveur particulière. Elle occupe aussi une place à part pour APIVIA, puisque cela reste la première course disputée à bord de ce bateau, avec une victoire à l’arrivée. Elle est au début de l’histoire et assez symbolique. » Charlie Dalin, Skipper APVIA, deuxième du Vendée Globe 2020-21