Votre espace client Aller dans mon espace client

Le Vendée Globe

L’épreuve phare de la course au large en solitaire.

Le Vendée Globe
Le vendée globe

Vendée Globe 2020-2021

Le Vendée Globe est à ce jour la seule course à la voile autour du monde, en solitaire, sans escale et sans assistance. Dans le cadre de son programme sportif, l’Imoca APIVIA a participé au Vendée Globe 2020.

Les huit éditions de ce que le grand public nomme aujourd’hui l’Everest des mers, ont permis à 167 concurrents de prendre le départ de cette course hors du commun. Seuls 89 d’entre eux ont réussi à couper la ligne d’arrivée. Ce chiffre exprime à lui seul l’extrême difficulté de cet événement planétaire où les solitaires sont confrontés au froid glacial, aux vagues démesurées et aux ciels pesants qui balayent le grand sud.

Un parcours de 40 075 kilomètres soit 21 638 milles : telle est la circonférence de la Terre et la distance autour du monde de référence. Une révolution effectuée en 74 jours et 3 heures lors de la dernière édition du Vendée Globe.

Le rêve devient réalité pour Charlie et APIVIA

Le top départ de la course a été donné le 8 novembre 2020 aux Sables-d’Olonne. Un rêve devenu réalité pour Charlie Dalin !

Après une course forte en émotion, Charlie a franchi en premier la ligne d’arrivée de la 9e édition du Vendée Globe. Il a bouclé mercredi 27 janvier 2021 le parcours de cette course autour du monde en solitaire, sans assistance et sans escale, en 80 jours, 6 heures, 15 minutes et 47 secondes.

Charlie Dalin a parcouru 28 267,88 milles (52 352 km) à la vitesse moyenne de 14,67 nœuds (27,16 km/h). Suite aux bonifications de Yannick Bestaven pour le sauvetage de Kévin Escoffier, Charlie prend finalement la deuxième place de l’Everest des Mers. Une superbe performance !

« J’ai pris du plaisir sur ce tour du monde. Il y a eu des supers moments comme quand tu vois ton premier albatros. J’ai été heureux de passer mon premier Cap Horn et d’en terminer avec le Sud, il y a eu des moments de glisse où le bateau va vite, le plaisir de régater, le plaisir de doubler des concurrents, le plaisir de faire de belles manœuvres… J’ai pris du plaisir à sentir APIVIA, à passer autant de temps à bord, à vivre littéralement le bateau, la météo… » Charlie Dalin, Skipper APVIA