Votre espace client Aller dans mon espace client

Le dépistage organisé des cancers

Le dépistage organisé des cancers
dÉpistage cancers

Tout savoir sur le dépistage organisé des cancers

Plus un cancer est détecté tôt, moins les traitements sont lourds et meilleures sont les chances de guérison. Pour certains cancers, il existe des programmes de dépistage organisé, qui ciblent les personnes concernées. Suivez le guide !

Le cancer du col de l’utérus

Le dépistage du cancer du col de l’utérus est recommandé à toutes les femmes de 25 à 65 ans, soit par un examen cytologique (tous les trois ans entre 25 et 29 ans, après deux premiers examens annuels normaux), soit par un test HPV-HR (tous les cinq ans entre 30 et 65 ans).

La vaccination contre les papillomavirus humains est recommandée pour toutes les jeunes filles et a également été étendue à tous les garçons de 11 à 14 ans, avec un rattrapage possible chez les adolescents et les jeunes hommes de 15 à 19 ans révolus.

LE SAVIEZ-VOUS ? Chaque année en France, près de 3 000 nouveaux cas de cancer du col de l’utérus sont détectés et environ 1 100 femmes décèdent des suites de cette maladie.

En savoir +

Le cancer du sein

Le programme de dépistage organisé du cancer du sein s’adresse aux femmes de 50 à 74 ans. Tous les 2 ans, elles reçoivent une invitation à réaliser une mammographie de dépistage gratuite et sans avance de frais chez le radiologue de leur choix. Si le cliché montre des anomalies, des examens complémentaires sont immédiatement effectués et une biopsie peut éventuellement être prescrite afin d’établir un diagnostic. Si le cliché est normal, il est systématiquement vu par un deuxième radiologue, spécialisé dans la lecture des mammographies, afin de réduire le risque de faux négatifs.

LE SAVIEZ-VOUS ? Premier cancer chez la femme avec environ 59 000 nouveaux cas en France chaque année, le cancer du sein constitue également la principale cause de mortalité par cancer (12 000 décès).

Avant 50 ans ou après 74 ans, le médecin traitant et/ou gynécologue de la patiente peut proposer de réaliser une mammographie si elle présente des antécédents familiaux ou des facteurs de risques particuliers.

En savoir +

Le cancer colorectal

Le programme de dépistage organisé du cancer colorectal s’adresse aux hommes et aux femmes de 50 à 74 ans qui reçoivent tous les 2 ans une invitation à se rendre chez leur médecin traitant qui détermine, en fonction de l’histoire personnelle et familiale, le niveau de risque. Selon ce niveau de risque, il peut proposer de réaliser un test de dépistage immunologique, ou une surveillance par coloscopie. Dans le cas où le test est indiqué, le médecin délivre ce test en expliquant comment procéder de manière précise. Il informe de l’intérêt et des limites de ce dépistage, et des examens éventuels en cas de test positif.

LE SAVIEZ-VOUS ? En France, le cancer colorectal est le troisième cancer le plus fréquent chez l’homme (23 000 nouveaux cas) et le deuxième chez la femme (20 000 nouveaux cas). Il est le deuxième cancer le plus meurtrier (environ 17 000 décès par an).

En savoir +

En dehors de ces programmes, l’intérêt d’un dépistage individuel peut être envisagé avec votre médecin traitant ou un spécialiste.

N’attendez plus, faites-vous dépister !

POUR ALLER PLUS LOIN
Rendez-vous sur apivia-prevention.fr, le site de prévention et d’informations santé & bien-être d’Apivia.

Sources