Votre espace client Aller dans mon espace client
Allergies printanières : des gestes simples pour s’en prémunir

Allergies printanières : des gestes simples pour s'en prémunir

ALLERGIES AUX POLLENS

Des gestes simples pour s’en prémunir

Nez qui coule, éternuements, yeux qui piquent… Pour beaucoup, le retour des beaux jours est synonyme d’allergies. La Haute Autorité de Santé estime qu’environ 20 % de la population est touchée par ces allergies printanières. En cause : les pollens. On vous partage quelques réflexes à adopter pour traverser au mieux cette période.

À quoi sont dues les allergies printanières ?

L’allergie saisonnière, appelée aussi « rhume des foins », est due à la libération et la diffusion des pollens dans l’air (arbres, graminées, herbes). Ces pollens, déplacés par le vent, contiennent certaines protéines qui agissent comme de puissants allergènes. La saison de pollinisation s’étend de février à septembre, mais c’est au printemps qu’elle est la plus forte en raison de conditions météorologiques favorables : des journées ensoleillées, un temps sec et lumineux accompagné de températures élevées.

Quels sont les symptômes ?

Les allergiques ressentent généralement les symptômes suivants : crises d’éternuement, écoulement nasal, nez bouché, yeux irrités et larmoyants, toux, démangeaisons au niveau du palais, du nez et des oreilles.

Comment s’en prémunir ?

Quelques réflexes peuvent vous aider à réduire ces troubles pendant la saison des pollens. Cependant, si les symptômes s’aggravent, nous vous conseillons de consulter votre médecin traitant.

  • Pour que votre intérieur reste sain, il est recommandé d’aérer 5 à 10 minutes par jour. Pendant la période des allergies printanières, aérez tôt le matin ou tard le soir : c’est à ce moment là que la concentration des pollens dans l’atmosphère est la moins élevée. Profitez des journées pluvieuses, durant lesquelles les pollens sont moins nombreux, pour aérer plus longtemps.
  • Quand vous rentrez chez vous le soir ou après une balade, rincez-vous les cheveux et lavez vos vêtements, pour éviter de déposer les pollens accumulés dans la journée.
  • Évitez de sécher le linge à l’extérieur, car les pollens se collent dessus.
  • Pensez également à rouler fenêtres fermées en voiture.
  • De façon générale, évitez les activités extérieures qui peuvent vous surexposer aux pollens : tonte de la pelouse, jardinage, course à pied… En cas de nécessité, privilégiez la fin de journée ou les journées pluvieuses.

En période de pollinisation, le RNSA publie régulièrement des bulletin allergo-polliniques, par région et par ville. Rendez-vous sur leur site pour vous tenir informé.